Publications

2017
Keddad A, Gacem H, Kaddar M. Les déterminants des coûts de la prescription : le cas d’une pharmacie d’officine en Algérie, étude rétrospective. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2017;4 (1) :48-52. Publisher's VersionAbstract
Lǯobjectif de cette étude est dǯidentifier quels sont les principaux déterminants des coûts de la prescription sur la base de lǯexploitation des ordonnances reçues dans le cadre du tiers payant (ordonnances remboursables par la sécurité sociale), et archivées, au niveau dǯune officine pharmaceutique privée de la ville de Batna en Algérie. Ce travail a révélé que les prescriptions hospitalières reçues en officine ont un coût plus élevé de 4,59% que celles issues du secteur ambulatoire privé du fait que la sécurité sociale nǯautorise la prescription de certains produits que par les praticiens spécialistes hospitaliers. Si on ne prend pas en compte les produits chers, la tendance est inversée : les ordonnances du secteur privé ont un coût plus élevé que celles du secteur public. Le paramètre âge augmente le coût des prescriptions avec un prix moyen de 7 171,49 dinars algériens par ordonnance pour les plus de 40 ans contre un prix moyen de 6 ͻʹ͵,͵ͻ pour lǯensemble de la population. Les ordonnances destinées aux traitements des maladies chroniques ont été 8,3 fois plus élevées que celles des traitements aigus, alors que la classe oncologie sǯest avérée être la plus chère avec une moyenne de 24 398 DA par ordonnance.
Ahmane A, Gacem H. Evaluation de la perception de l’enseignement de pharmacologie au département de pharmacie de Batna. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2017;4 (2) :163-166. Publisher's VersionAbstract
Objectif. Evaluer l’enseignement de la pharmacologie au Département de harmacie de Batna par les étudiants de Pharmacie, étudier les facteurs associés à la Validation du module et identifier les facteurs d’intervention pour l’amélioration de l’enseignement. Matériel et méthodes. L’étude à été réalisée grâce à un questionnaire comportant des questions fermées et ouvertes, réparties sur six items portant sur le programme d’enseignement, le cours magistral, le support du cours, l’enseignement dirigé, la perception du module et sa validation. Résultats. Le taux de participation était de 75,57 %, les étudiants trouvent que le programme d’enseignement est trop chargé (72,7 %), ils préfèrent la pharmacologie spéciale (77,3 %). Ils déclarent également que le cours magistral est présenté de façon claire mais à un rythme rapide, que les cours sont plutôt bien structurés et que les objectifs sont atteints. Le support du cours est assez clair pour 52,3 % des étudiants et facilite l’apprentissage dans 51,1 % des cas. Les avis sur l’enseignement dirigé sont partagés et révèlent une insatisfaction de la part des étudiants. Le taux de validation en session de Juin est de 75 % et les facteurs influençant cette validation sont : la présentation claire du cours magistral, l’atteinte des objectifs du cours, et l’utilité du support du cours dans l’apprentissage. 
2015
Aggabi A, Gacem H, Bahri H, Talha B, Boulerial A, Gacem A, Koubaa Y, Yahiaoui A, Ahmane A. L’automédication par les antibiotiques : étude auprès de cinq officines pharmaceutiques de cinq villes algériennes. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2015;2 (1) :30-35. Publisher's VersionAbstract
Introduction : L’automédication est un phénomène universel menaçant la santé publique surtout en ce qui concerne les antibiotiques car c’est l’un des facteurs favorisant l’apparition de résistance. L’objectif de l’étude était de pré-estimer la prévalence de l’automédication par les antibiotiques (ATBs) et d’en rechercher les motivations poussant à cette pratique ainsi que les ATBs les plus demandés dans cinq villes Algériennes. Matériel et méthode : C’est une étude multicentrique, descriptive, exhaustive et observationnelle de la pratique de l’automédication par les ATBs au niveau de cinq officines pharmaceutiques réparties sur cinq villes algériennes (Batna, M’sila, Mascara, Tiaret et Sidi-BelAbbès) durant une période de 15 jours à raison de 3 heures par jour (de 10h00 a 13h00) par le biais d’un auto-questionnaire anonyme. Résultats : Le sex-ratio moyen était de 1,92 ce qui représente une prédominance masculine avec un âge compris pour la plupart entre 30 et 44 ans. L’antibiotique demandé était le plus souvent pour le demandeur lui-même, poussé par leur expérience antérieure avec des pourcentages allant de 51,4% à 85,7% pour les cinq villes. La famille des bétalactamines constitue la principale classe d’antibiotiques demandée. En ce qui concerne les motivations de l’automédication, à Batna et Tiaret le motif principal était la banalisation de la maladie, alors qu’à Mascara s’était surtout pour des raisons économiques. A Sidi-Bel-Abbès d’autres motifs étaient responsables. Enfin, la ville de M’sila a fait l’exception on donnant les différents motifs a parts égales (25% chacune). 
Aichii F, Ridha GM, Gacem H, Kadr D. EFFECTS OF MODERATE RE-ENTRAINMENT PROGRAM ON LOSS WEIGHT IN OBESE WOMEN, in the 1st Congress of Physiology and Integrative Biology (CPBI) and 84th Congress of French Physiological Society (SFP), . Vol 214. 2015th ed. Strasbourg, France : onlinelibrary.wiley ; 2015 :22-92. Publisher's VersionAbstract
Introduction: Obesity is one of the factors of metabolic and cardiovascular diseases most incriminated. The management of this factor raises the intervention on the elements that can lead to its in occurrence the sedentary lifestyle. 43 women completed a re-entrainment protocol to a moderate intensity level of the maximum flow rate of oxygen consumption (VO2max). To evaluate the protocol of re-entrainment in moderate intensity.
Material and Methods: 43 women were selected for re-entrainment program. The training areas have been identified following a cardiopulmonary exercise test on a cycle ergometer. The test is starting by increments of 10 Watts / minutes. The training areas of re-entrainment were situated at (40% to 60% of VO2max measured) and personalized for each woman. The protocol includes three training sessions per week; each session lasts at 40 to 60 minutes. The weight measurements, the Body Mass Index and the segmental impedance analysis were made before and after re-entrainment of three weeks.
Results: Before re-entrainment average weight was 102.9 kg it dropped significantly to 100.3 kg (P <0.0001). BMI was 40,1kg / m2 has significantly decreased to 39.1 kg / m2 (P <0.0001). The fall of the fat was significant at the upper and lower limbs (p <0.004). It is not significant in the trunk.
Discussion/Conclusion: The adoption of personalized re-entrainment program to a level of moderate intensity can help solve the problem of excess weight in obese women. This program requires analysis and identification of aerobic fitness training.
Keddad A, Gacem H, Aissaoui A, Kaddar M. Les interactions médicamenteuses en officine : analyse rétrospective de 2801 prescriptions. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2015;2 (2) :133-136. Publisher's VersionAbstract
Introduction : les risques liés aux médicaments sont relativement élevés et constituent un sujet de préoccupation majeure dans les soins médicaux. Une grande partie des événements iatrogènes médicamenteux sont évitables et surviennent surtout au stade de prescription dont une grande partie est causée par les interactions. L’objectif de l’étude est d’estimer la prévalence des interactions et de les décrire selon le niveau de contrainte, par type de prescripteur et par secteur d’activité. Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective incluant toutes les ordonnances comportant au moins deux médicaments, archivées au niveau d’une officine pharmaceutique de la ville de Batna de juillet 2013 à juillet 2014 dans le cadre du tiers payant. Les données ont été recueillies et enregistrées sur fichier Excel. La recherche des interactions s’est faite sur Thériaque®. Résultats : 2801 ordonnances ont été analysées dont 1973 (70,44%) provenaient du secteur privé. L’étude a totalisé 11 329 lignes de prescription avec une moyenne de 4,04 lignes par ordonnance avec des extrêmes allant de 2 à 14 lignes. 39,3% des prescriptions étaient rédigées par des médecins généralistes, majoritairement du secteur privé (55,4%). On a recensé 1987 interactions (0,71 interaction par ordonnance) avec une nette prédominance du secteur privé (76,6%). 94,5% étaient de niveau à prendre en compte et précaution d’emploi et seulement 5,08% d’associations déconseillées et 0,45% contre-indiquées. Enfin, l’analyse statistique a révélé que le nombre de lignes est un facteur de risque de survenue des interactions
Gacem H, Oumammar FH, Dembele R, Dergha R, Ahmane A. Evaluation d’une activité de pharmacie clinique dans le suivi des patients atteints de cardiomyopathies ischémiques. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2015;2 (2) :121-125. Publisher's VersionAbstract
Introduction : L’intégration de pharmaciens cliniciens au sein des services cliniques s’avère indispensable pour lutter contre les problèmes d’évènements iatrogènes médicamenteux. Dans ce contexte, cette étude a été menée afin de décrire et analyser les risques liés aux prescriptions et d’évaluer la pertinence des interventions pharmaceutiques. Matériels et méthodes : Cette étude transversale, descriptive, a porté sur 119 patients atteints de cardiopathies ischémiques dans le service de cardiologie du CHU de Batna durant la période allant du 09/02/2014 au 24/04/2014. Les données personnelles des patients et celles liées au diagnostic et aux thérapeutiques étaient recueillies sur des fiches de questionnaire, les prescriptions analysées et les interventions rapportées sur des fiches d’interventions et cotées afin de déterminer leur impact. Résultats : La prévalence des interactions médicamenteuses était de 99,1% dont 59,8% sont du niveau à prendre en compte. Une ou plusieurs non conformités de prescription ont été signalées dans 47,9% des cas. 33 interventions pharmaceutiques ont été réalisées relevant 44 problèmes différents à la tête desquels se trouve l’inobservance du traitement et la présence d’indication non traitée. Les interventions consistaient principalement en l’ajout de médicament (52,3%) et ont été considérées à impact clinique significatif à 41,6%. Le taux d’acceptabilité de ces interventions est de 81,6%.
2014
Gacem H, Berila H, Hamzi A, Derghal R, Ahmane A. Les interactions médicamenteuses en clinique : étude prospective ciblant un service de cardiologie, in XVe Congrès de la Société Française de Pharmacie Clinique . Vol 49(2). 2014th ed. Grenoble, France: Elsevier Masson SAS ; 2014 :e105-e106. Publisher's Version
Aggabi A, Gacem H. Myopathie associée aux statines chez le sujet âgé : à propos d’un cas. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2014;1 (1) :44-46. Publisher's VersionAbstract
Les statines font partie des hypolipémiants les plus utilisés en thérapeutique. Toutefois, des études observationnelles estiment que 10% à 15% des patients sous statines développent des effets secondaires musculaires connus sous le nom de « myopathie associée aux statines ». Notre cas est un sujet âgé de 72 ans polypathologique ayant subi une néphrectomie. Il présente une démence, une hypertension artérielle, un diabète de type II et une insuffisance cardiaque. Il a été mis sous une polymédication comportant plus de 13 médicaments par jour dont l’atorvastatine (TAHOR®) 80mg. Sept mois après l’instauration du traitement par atorvastatine, la performance physique du patient s’est détériorée : diminution de la capacité de la marche et immobilisation totale au bout de trois ans. La dose de l’atorvastatine fut réduite par la suite ; l’état du patient s’est progressivement amélioré et il a repris à marcher sans problèmes au bout de dix mois. Durant cette période, un seul changement thérapeutique a été effectué : la suppression d’un neuroleptique ; la lévomepromazine (NOZINAN®) 25mg. A l’heure actuelle, aucune étude ne met un lien de causalité entre la suppression de la lévomepromazine et l’amélioration de la locomotion alors que les statines ont fait l’objet de plusieurs études qui les relient directement aux problèmes musculaires notamment lorsqu’elles sont utilisées aux doses élevées.
Gacem H, Beriala HNEI, Hamzi1 A, Derghal R, Ahmane A. Les interactions médicamenteuses en clinique : étude prospective ciblant un service de cardiologie. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2014;1 (1) :2-6. Publisher's VersionAbstract
Introduction : Les interactions médicamenteuses constituent une cause importante et source d’effets indésirables médicamenteux. Elles sont plus fréquentes au niveau des services de cardiologie du fait de la particularité de la population concernée, du type et du nombre de médicaments administrés. Objectif: estimer la prévalence des interactions médicamenteuses au niveau du service médical de cardiologie, de les décrire et les étudier selon les facteurs associés. Méthode: étude prospective observationnelle durant 5 mois de Février à Juin 2013, au niveau d'un service médical de cardiologie, menée chez des patients âgés de plus de 16 ans, hospitalisés au moins pendant 24 heures et ayant reçus au moins deux médicaments. Les données démographiques et pharmacologiques ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire testé et validé. Les prescriptions sont analysées à l'aide d'un système de détection informatisé (THERIAQUE®) ainsi que du thesaurus 2012 de l’ANSM à la recherche des interactions médicamenteuses possibles. Une statistique descriptive a été générée et une étude univariée était utilisée pour déterminer les facteurs associés. Résultats / discussion: Un total de 313 patients ont été inclus dans l'étude avec une prédominance des cardiopathies ischémiques (43,8%, n : 137). 1115 interactions ont été identifiées chez 285 patients. La prévalence des interactions médicamenteuses a été estimée à 90,7% dont les plus communes ont concerné les dérivés nitrés/inhibiteurs de l'enzyme de conversion-antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II (14,4%) et héparine/inhibiteurs de l'enzyme de conversion-antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II (12,3%). Les classes médicamenteuses les plus impliquées appartenaient au système CV (63%) et celle du sang et organes hématopoïétiques (32,4%) selon la classification anatomique thérapeutique chimique (ATC) des médicaments. Le mécanisme pharmacodynamique a été majoritairement rencontré (93,2%). Ces interactions ont impliqué essentiellement un niveau de contrainte : prendre en compte (54,3%) et précaution d'emploi (43,8%). 50,2% des patients ont exprimé des effets indésirables dont les plus observés ont été les hypotensions (36,3%) et les hémorragies (17,2%). L‘âge, le nombre de comorbidités, le nombre de médicaments sont des facteurs de prédisposition aux interactions médicamenteuses.
Gacem H, Ahmane A. Les interactions médicamenteuses d’ordre pharmacodynamique. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2014;1 (2) :96-99. Publisher's VersionAbstract
Les interactions pharmacodynamiques se manifestent par une modification de l’effet pharmacologique au niveau du site d’action. Il peut s’agir d’une synergie d’action, d’une potentialisation ou d’un antagonisme. Les interactions pharmacodynamiques sont, à priori, prévisibles et évitable puisque les mécanismes d’action des médicaments sont préalablement définis, l’interaction médicament-cible et systématiquement décrite et les différents effecteurs et systèmes de transduction du signal sont mis en évidence. Toute fois la pluralité des cibles moléculaires d’un même médicament doit être prise en considération lors de la prescription. La diffusion large de l’information pharmacologique et l’actualisation permanente des connaissances sont alors deux outils qui permettent de gérer ce genre d’interactions.
Ahmane A, Gacem H, Boulesbiaat K, Boullelli M. Les interactions médicamenteuses d’ordre pharmacocinétique : des mécanismes à l’importance clinique. Batna Journal of Medical Sciences [Internet]. 2014;1 (2) :85-95. Publisher's VersionAbstract
Parmi les différents types d’interactions médicamenteuses connues, celles relevant des processus pharmacocinétiques sont les plus complexes et les plus dangereuses. De la modification du pH digestif au déplacement de la liaison aux protéines plasmatiques et aux phénomènes d’induction et d’inhibitions ; les données actuelles permettent de définir, avec précision, les sites de l’interaction. Les enzymes impliquées dans le métabolisme, les transporteurs intervenant dans la diffusion tissulaire et dans l’excrétion des médicaments et les récepteurs nucléaires régulant l’expression de ces enzymes et transporteurs étant les déterminants clés qui doivent être définis pour chaque médicament. L’importance clinique d’une interaction pharmacocinétique est reliée à l’ampleur des modifications apportées aux concentrations des médicaments et aux propriétés pharmacologiques de ces derniers. Une bonne connaissance des propriétés pharmacocinétiques des médicaments et des mécanismes intervenant dans la genèse de ces interactions s’avère alors nécessaires pour pouvoir les prévenir et les éviter.
2013
Guedjati MR, Aichi F, Kadri D, Gacem H. Effects of metabolic rehabilitation program with moderate intensity on weight loss in women, in 17th Annual Meeting of French Society of Pharmacology and Therapeutics, the 80th Annual Meeting of Society of Physiology, the 34th Pharmacovigilance Meeting, the 14th APNET Seminar and the 11th CHU CIC Meeting. Vol 27(s1). 2013th ed. Angers, France: onlinelibrary.wiley ; 2013 :46-127. Publisher's Version
de H R, H G, P D, J.L D, Y M. HIV-1 Gag Directed Assembly of Retroviral Particles Investigated by Quantitative Fluorescence Imaging. In: Fluorescent Methods to Study Biological Membranes. Vol. 13. illustrée. Berlin: Springer, Berlin, Heidelberg ; 2013. pp. 457-478. Publisher's VersionAbstract
HIV-1 particle assembly is driven by oligomerization of the Gag polyprotein precursor in infected cells. Translation of the full-length viral RNA results in the synthesis of large amounts of Gag molecules which oligomerize upon the combined interactions of its C-terminal NC domain with the genomic RNA and of its N-terminal myristate and matrix basic residues with cellular membranes. HIV assembly has been studied during the past two decades mostly by means of biochemical techniques on transfected or infected cells as well as in vitro using purified Gag molecules. More recently, understanding the mechanisms of viral assembly moved a big step forward due to the utilization of fluorescently labeled viral proteins, notably Gag, and of fluorescent microscopy techniques able to track single viral particles. In this chapter, we will summarize recent imaging data on HIV-1 Gag assembly at the level of the plasma membrane where viral particles bud in the form of cell-free viruses or can be transmitted to adjacent naı¨ve cells through virological synapses.
2011
Guedjati M, Bounecer H, Derghal N, Gacem H, Ferhi S, Kermiche B. Place of the explorations related to energy expenditure in the management of metabolic diseases-about an exploratory study of the Physiology Department of University Hospital Batna., in 15th Annual Meeting of the French Society of Pharmacology and Therapeutics, the 78th Annual Meeting of the Society of Physiology, the 32nd Pharmacovigilance Meeting, the 12th APNET Seminar and the 9th CHU CIC Meeting. FUNDAMENTAL & CLINICAL PHARMACOLOGY. Vol 25(s1). 2011th ed. Grenoble, France: onlinelibrary.wiley ; 2011 :98. Publisher's Version